Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

L'actualité de CENTURY 21 Chaprais Immobilier

LE MONT D'OR: NOTRE FIERTE

Publiée le 02/10/2017

Lancée depuis le 15 août 2017, la production du Mont d'Or devrait courvir un peu moins de 10 millions de boîtes chaudes.

Le fromage phare du Haut-Doubs a commencé à être commercialisé depuis le 10 septembre 2017 et sera produit jusqu'au 10 mai.Il restera donc huit mois en vente. Ce produit, purement Franc-Comtois a des critères bien précis puisqu'il est porteur d'une AOP.

Nommé produit AOP en 1981, le Mont d'Or a parfois été imité "mais jamais égalé" ironise le site AOP Mont d'Or. Pour ce fromage, les vaches se doivent d'être Montbéliardes ou Simmental françaises. Elles doivent pouvoir avoir accès à un hectare d'herbe minimum. L'hiver, elles doivent être nourries au foin. Un cahier des charges consignes scrupuleusement les sangles d'épicéa entourant le fromage ? La zone de production doit se situer à 700 mètres d'altitude minimum.

Pour la petite histoire…

"Après avoir passé l’été dans les verts pâturages du massif jurassien, les troupeaux regagnaient les étables. En hiver, face à une production de lait moins importante et à une collecte du lait rendue difficile par la neige, nos vaillants fermiers décidèrent de fabriquer leur propre fromage", est-il mentionné sur le site AOP Mont d'Or.

"À sa naissance, on le baptisa fromage -"de bois"- ou encore fromage -"de crème"- voire fromage -"de boëte"- ! Le terme Vacherin du Haut-Doubs, labellisé AOC, apparaîtra plus tard, faisant référence à la Montbéliarde au lait si généreux. Mais s’il y a un nom à retenir, c’est bien Mont d’Or, et sans tiret s’il vous plaît ! Un hommage qu’il rend au point culminant de son relief natal, boîte après boîte, au gré de sa croûte plissée".

Notre actualité